Panne mécanique : quelle est la prise en charge des assurances ?

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

L’assurance automobile classique ne comprend pas une garantie contre les pannes mécaniques. Pour couvrir ce type d’ennui, il est nécessaire d’ajouter à son contrat la garantie optionnelle panne mécanique. Cette option est intéressante dans la mesure où les pannes mécaniques sont des ennuis imprévisibles qui peuvent gâcher l’expérience des automobilistes.

Généralités sur la garantie panne mécanique

L’assurance panne mécanique peut être ajoutée à un contrat de base au tiers. La garantie panne mécanique figure d’office dans le contrat d’assurance tous risques. Avec cette garantie facultative et payante, le propriétaire du véhicule bénéficie d’une prise en charge par l’assureur du coût des réparations des problèmes mécaniques de la voiture. La couverture concerne autant la main d’œuvre que l’achat des nouvelles pièces. Il convient toutefois de noter que le niveau de couverture de la garantie panne mécanique n’est pas forcément le même d’une compagnie d’assurance à une autre. De ce fait, il est fortement recommandé de bien comparer les offres d’assurance. Généralement, une formule de base n’assurera que les éléments essentiels de la voiture comme la boîte de vitesse ou bien le moteur. Pour couvrir d’autres éléments du véhicule, l’idéal est de choisir d’autres formules, certes, un peu plus onéreuses, mais plus confortables.

Pourquoi souscrire une garantie panne mécanique ?

A l’achat d’un véhicule neuf, il n’est pas encore nécessaire de souscrire une garantie panne mécanique puisque chaque véhicule bénéficie de la garantie constructeur. Au bout de deux ans, cette première garantie prend fin et il faut penser à assurer les éventuelles pannes de son véhicule. Un problème mécanique pose problème sur deux points. Premièrement, le propriétaire est privé de son véhicule durant la période de réparation de celui-ci. Deuxièmement, les frais de réparation et d’achat des pièces peuvent être très élevés. La prise en charge permet de se libérer de ces poids en cas de panne mécanique.

Pour les véhicules d’occasion, la garantie panne mécanique représente un grand avantage aux yeux des acheteurs. Toutefois, il convient de savoir qu’au-delà de 200 000 km, les voitures ne peuvent plus bénéficier de cette garantie.  

Comment bénéficier de la garantie panne mécanique ?    

Si un accident ou une panne mécanique devait survenir, il faut communiquer dans l’immédiat avec l’assureur. Parmi les solutions proposées par l’assureur, il y a le dépannage, le véhicule de remplacement et la mise à disposition des garages les plus proches. Les frais de réparation sont pris en charge par l’assureur dans la limite du plafond d’indemnisation précisé dans le contrat d’assurance auto. Il est à noter que seules les pièces défectueuses couvertes dans le contrat bénéficient de la prise en charge. Il n’est pas non plus autorisé de changer les pièces abîmées par des pièces plus performantes. La valeur du véhicule doit rester la même après la réparation. 

Plan du site